Au revoir position moyenne !

Au revoir position moyenne !

 

Après l’annonce de l’abandon du Quality Score, Google nous fait part d’un nouveau changement qui sera de vigueur en Septembre 2019. Cela concerne l’indicateur de position moyenne, qui donne à l’annonceur une idée de son positionnement dans les résultats payants de recherche.

Ce chiffre décimal est compris entre 1 et 5 en général, en fonction de la moyenne des emplacements de votre campagne. Cette moyenne va disparaitre au profit de KPI(s) plus précis.

Présents depuis Novembre 2018, voici une représentation visuelle expliquant, depuis le réseau de recherche Google, ce que sont ces nouveaux indicateurs d’efficacité « %impr. (tout en haut) » et « %impr.(haut) ».

Dans une optique de meilleure visibilité sur les actions menées en amont sur ses concurrents, nous accueillons deux nouveaux KPI : « Tx d’impr. en 1re pos. abs. sur RR » et « Tx d’impr. en haut de p. sur RR« .

 

 

Voici leur rôle respectif :

  • % impr. (tout en haut): cela correspond à votre pourcentage d’impressions en 1èreposition, au-dessus de tous les résultats de recherche payants et organiques, par rapport à vos impressions.
  • Tx d’impr. en 1re pos. abs. sur RR : même métrique que celle ci-dessus, mais en comparaison avec toutes les fois où votre annonce aurait pu se positionner en première position.
  • % impr. (haut) : cela concerne le pourcentage d’impressions en haut de page, au-dessus des résultats organiques, par rapport à vos impressions.
  • Tx d’impr. en haut de p. sur RR: même métrique que celle ci-dessus, mais en comparaison avec toutes les fois où votre annonce aurait pu se positionner en haut de page.

Nous avons donc depuis Novembre les moyens d’obtenir des estimations plus précises de l’emplacement de nos annonces.

Commencez donc dès à présent à vous familiariser avec ces métriques de taux d’impression. Elles seront notamment utiles en complément de la PDV pour maximiser l’atteinte de vos objectifs Search et savoir comment vous vous situez par rapport au marché.

Depuis quelques temps, Google a fait de l’automatisation sa priorité pour aider les annonceurs à simplifier la gestion opérationnelle des comptes à travers la mise en place de stratégie d’enchères multiples ou bien encore via de nouveaux formats d’annonces.

Ici, en annonçant la fin de la position moyenne et la venue de ces nouveaux indicateurs, Google pousse implicitement les annonceurs à se pencher sur des stratégies de type « taux d’impression cible ». Ou comment Google, une fois n’est pas coutume, parvient à faire investir davantage les annonceurs en rendant la compétition encore plus féroce.

Nous pouvons garantir que d’autres grands changements sont à prévoir très prochainement sur Google Ads.

 

Besoin d’accompagnement pour établir votre stratégie Google Ads afin d’aller chercher plus de performances ?AdQuality peut vous accompagner sur ce sujet : contactez-nous !

 

Cédric Romary, assistant consultant SEA