La position moyenne, c’est fini !

La position moyenne, c’est fini !

C’est officiel, Google supprime l’indicateur de position moyenne dès le 29 septembre 2019. 

La Position Moyenne, un indicateur délaissé

Cet indicateur permet aux annonceurs de connaître la hauteur d’affichage de leurs annonces dans la SERP à tous les niveaux du compte : campagne, groupes d’annonces, mots clés, etc. Cet indicateur a été délaissé avec le temps. Plus précisément, l’indicateur de position moyenne n’est plus pertinent comme un KPI de performance compte tenu des autres possibilités d’optimisation que Google Ads nous offre notamment en matière d’audiences ou encore de géolocalisation. 

Ainsi, au fur et à mesure de l’évolution de la plateforme Google Ads et des nouvelles possibilités de ciblage, la pertinence de la position moyenne a considérablement diminué. Au début, Google affichait majoritairement des annonces textuelles, connaître sa position moyenne permettait de se situer rapidement par rapport à ses concurrents. Aujourd’hui, la SERP intègre de nombreuses fonctionnalités complémentaires (Google Map, Shopping, les featured snippet, etc.) et en intégrera toujours plus (ex : Gallery Ads). Ces nouveaux affichages sont générés en fonction du mot-clé mais également en fonction du comportement de l’utilisateur. L’affichage est donc plus en plus “unique” ce qui tend à rendre l’indicateur “position moyenne” caduc.

Les nouveaux KPIs

La position moyenne va définitivement disparaître au profit de nouveaux KPIs plus précis et plus pertinents qui permettront aux annonceurs d’avoir une meilleure visibilité de leur environnement concurrentiel sur Google Ads.

Ainsi, la position moyenne sera désormais remplacée par les KPIs suivants : 

  • Le % impr. (1re pos. abs.) : ce KPI correspond au pourcentage d’impressions en 1ère position, c’est-à-dire, au-dessus de tous les résultats de recherche payants et organiques.
  • Le % impr. (1er pos.) : ce KPI correspond au pourcentage d’impressions en haut de page, c’est-à-dire au dessus des résultats organiques. 

Google est un fournisseur de trafic et se rémunère sur les clics qu’il génère. La “position moyenne” était utilisée aussi et surtout pour valider la pertinence de son enchère. Si vous étiez premier sur un mot-clé, quel intérêt d’augmenter votre enchère ?

En supprimant cette valeur numérique, Google oblige ses clients à travailler avec des ratios – déjà existant – mais moins surveillés et moins simples à manipuler par le grand public. être en première position ne voulait pas dire qu’une annonce était imprimée 100% du temps et 100% du temps en première position. À partir de maintenant, nous allons devoir, avec nos clients travaillant leur notoriété, revoir les indicateurs de performance. 

Comme nous vous en parlions déjà dans un précédent article, Google intensifie plus que jamais la pression concurrentielle entre les différents annonceurs afin de les pousser à investir davantage. 

Besoin d’accompagnement pour établir une stratégie Google Ads performante ? AdQuality peut vous accompagner sur ce sujet : contactez-nous !

 

Clément Vaisques, Consultant SEA